«

»

Oct 12 2012

Premiers essais du Pino

Avant de nous rendre en Ardèche pour les derniers au revoir, nous avons eu le plaisir de faire quelques essais de notre Pino dans Montbrison. Nous saluons au passage Marc et son épouse et les remercions pour les encouragements et les quelques médicaments dont nous espérons ne pas avoir besoin!

From 2012-10_Preparatifs

Un petit crochet par l’école d’Estiallet nous permet de saluer la maîtresse des potions magiques. Merci Marion pour toutes ces bonnes préparations aux huiles essentielles qui nous permettront aussi de lutter contre les microbes et autres petits bobos.

From 2012-10_Preparatifs

Tout fonctionne à merveille, il ne nous reste plus qu’à le charger dans le coffre de la voiture. Nous testons donc pour la première fois le démontage rapide du vélo et apprécions le fait de pouvoir le séparer en deux parties.

Arrivée sur Davézieux nous nous empressons de le décharger et de le remonter pour le faire essayer. Et là… premier petit problème, le tendeur de chaîne est bloqué. Comment faire? Panique à bord!!! Il nous faudra donc pas moins de 3 personnes et une bonne partie de l’après-midi pour trouver la solution! Merci Pierre et Denis pour leurs bonnes idées et Gisèle notre internaute pour ses astuces trouvées sur différents forums.

Le week-end passe, les essais avec toute la famille (les grands comme les petits) s’enchaînent, déjà quelques kilomètres au compteur et nouveau petit problème mais pas des moindres : du jeu dans la direction ce qui nous contraint à laisser le vélo pour la nuit à Picancel. Merci Mamie Claire pour la garde de notre tandem! La nuit porte conseil alors après quelques recherches sur internet afin de trouver la cause du problème nous décidons enfin de nous coucher. Le départ approche et nos nuits sont de plus en plus courtes alors que nous devrions recharger les batteries!

Lundi 15 au petit matin nous prenons le chemin de Picancel accompagné de Pierre. Malgré toute notre bonne volonté et plusieurs coups de tournevis rien n’y fait le jeu dans la direction persiste. Nous chargeons donc le vélo dans le coffre et arrivée à Davézieux nous comptons sur Antoine notre super mécano pour réparer tout cela! Après quelques coup de limes sur un des colliers de serrage le tour est joué, le vélo est réparé avec succès. Merci Antoine pour tes brillantes réparations !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *