«

»

Oct 20 2012

A la croisée des chemins – De Digoin à Decize – J3

Réveil matinal en ce début de week-end, après une nuit agitée pour A. qui s’est vue dormir à même le sol à cause d’un défaut sur son matelas.

From 2012-10-20_TSL_Digoin_Decize

Après un bref état des lieux, il s’avère qu’il serait judicieux de réorganiser (oui déjà…) un petit peu la remorque et les sacoches afin de rendre accessible ce que nous utilisons le plus souvent dans la journée.

Nous voilà donc parties pour étaler tout notre matériel sur le bord de la piste cyclable, l’herbe étant franchement humide… C’est alors, qu’au loin, Céline aperçoit des cyclistes. Mais, mais ? A… c’est un vélo comme le nôtre Quelle surprise !!!

Les jours précédents, nous avions croisé de nombreux pêcheurs mais quasi aucun cycliste. Et les premiers que nous rencontrons reviennent de 7 mois de voyage en tandem à travers l’Europe, ils ont déjà 12000 kilomètres à leur actif ! Cela se voit, ils sont vraiment sveltes et musclés !!! Eux aussi sont très étonnés par cette rencontre puisque tout au long de leur parcours, ils n’ont vu qu’un seul autre Pino ! Le voyage de Paul et Marie-Lise touche à sa fin. Ils rentrent sur Nantes mais font un petit détour par Pornic !

From 2012-10-20_TSL_Digoin_Decize

Nous échangeons un long moment et profitons de leur expérience. Leur Pino est en acier contrairement au nôtre qui est en alu. Ils ont eu à changer régulièrement des rayons (se souvenir pour plus tard → mission à Paris, acheter des rayons…) mais n’ont pas rencontré de gros problèmes si ce n’est très récemment la casse de la biellette de direction. Ils sont enchantés par leur voyage et ont semble-t-il particulièrement apprécié leur moyen de locomotion.

From 2012-10-20_TSL_Digoin_Decize

Leur chargement est assez imposant et nous conforte dans l’idée que la gestion du poids du matériel emmené est très importante même si il est possible que l’on revienne plus chargées qu’au départ.

From 2012-10-20_TSL_Digoin_Decize

Pour en savoir plus sur le voyage de Paul et Marie-Lise

La matinée s’achève avec cette belle rencontre et la réorganisation de notre chargement. Nous reprenons tranquillement la route. Le temps est vraiment très agréable, la voie verte parfaitement roulante (si ce n’est le système de barrières contre lequel nous pestons à chaque intersection, car il n’est pas du tout adapté au binôme tandem + remorque et nous oblige à descendre systématiquement du vélo…), et nous avançons donc tranquillement. A peine une heure après être parties, nous décidons d’acheter du pain et en profitons pour nous acheter une petite collation qui nous fait bien envie, un paté bourbonnais : feuilleté de pommes de terre.

Nous poursuivons notre route vers Decize, perdons un peu le cap par moment car le tracé réalisé emprunte parfois des chemins impraticables avec le Pino, et nous retrouvons donc sur une grande départementale pas très agréable qui, pour pimenter un peu le trajet et faire chauffer nos muscles est constituée exclusivement de grandes lignes droites en montagnes russes.

From 2012-10-20_TSL_Digoin_Decize

Heureusement, nous retrouvons rapidement de petites routes de campagne et même quelques kilomètres de chemin boueux à souhait. Suite à notre expérience de la veille, nous redoublons de vigilance… Notre chargement n’est pas évident à maintenir sur les chemins caillouteux ou boueux. Tout se passe finalement pour le mieux et à l’approche de Decize, nous croisons un chasseur avec son gibier qui nous propose de prendre l’apéritif. Nous déclinons poliment son invitation, assez pressées d’arriver à destination afin de trouver un endroit où dormir…

From 2012-10-20_TSL_Digoin_Decize

Comme la veille, le camping est officiellement fermé, cependant les barrières sont ouvertes. Nous effectuons donc un petit repérage pour y planter notre tente un peu plus tard dans la soirée. L’herbe a l’air bien moelleuse et nous nous disons que nous serons parfaitement bien installées pour la nuit. Un petit tour dans Decize afin d’acheter quelques fruits et des piles pour notre lampe frontale, et nous voilà de retour au camping. Les chaises et tables installées sur les terrasses des bungalows vides nous interpellent pour un pique-nique tout confort… Finalement, la tente passera la nuit dans la remorque et nous bien au chaud dans un bungalow après une douche bien méritée…

De 2012-10-21_TSL_Decize_Chatillon_Bazois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *