«

»

Nov 11 2012

Retour à Tokyo

Dimanche 11 novembre 2012

Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas! Aujourd’hui le soleil a laissé place à la grisaille et sera à l’image de cette journée de transit vers Tokyo. Après avoir libéré le dortoir vers 10h30, surfé un peu sur internet et réalisé quelques essais du tandem,

De 2012-11-11_Retour_Tokyo

nous gagnons la gare de Fujiyochida en poussant le vélo avec le carton à la main.

Le ventre vide nous prenons quelques forces avec des gaufres japonaises fourrées à la pâte de haricots rouges, hum un régal! Puis dans le hall de la gare nous entreprenons le démontage du vélo; 2 h plus tard mission accomplie nous pouvons l’emballer précieusement dans du papier bulle et l’insérer dans le carton. De cette façon nous n’aurons pas à le ré-emballer pour prendre l’avion mercredi.

De 2012-11-11_Retour_Tokyo

Les billets en poche, nous accédons au quai avec l’aide d’un contrôleur; le train arrive, Céline monte avec la remorque alors que je suis stoppée avec le carton du vélo et ne peux monter dans le train. Je ne comprends pas pourquoi, soit disant que le carton est « too big ». Vite, vite, Céline redescend avec son chargement et le train file sous nos yeux.

Nous discutons un long moment avec le chef de gare qui nous explique qu’il s’agit de la loi japonaise et que les vélos doivent être transportés dans des sacs. Nous lui indiquons que nous nous sommes renseignées à 3 reprises et qu’à chaque fois on nous a dit qu’il fallait un box! Il nous propose alors de prendre un bus afin de nous rendre à Tokyo mais la pluie bat son plein et outre le fait que le carton est lourd, nous ne souhaitons pas le mouiller.

Finalement après ½ h, il nous indique un autre train à prendre le rapide pour Tokyo, dans lequel il y a plus d’espace. Nous installons donc le carton dans l’emplacement indiqué puis je redescends du train afin de charger la remorque et là je vois le contrôleur et le chef de gare traîner la remorque à même le sol sans les roues puisqu’ils nous avaient demandé des les retirer! Je crie « Attention fragile » et récupère seule la remorque dans le dos. Bilan final le sac de portage est percé et le siège du vélo est rayé!

Quelque peu agacées, nous relativisons, contentes d’être enfin dans le train en route pour Tokyo.

De 2012-11-11_Retour_Tokyo

Au terminus nous devons changer de quai et le transport de tout notre chargement s’avère difficile. Nous ne manquons pas de solliciter de l’aide et apprécions volontiers les coups de mains spontanés. Après plusieurs changements : train – métro – arrêt information – pause internet afin de trouver une auberge de jeunesse – nous arrivons à destination au Tokyo Central Youth Hostel situé au 18ème étage d’un immeuble en plein centre-ville à proximité d’un quartier populaire, Kagurakashi.

Le carton stocké dans le local à bagages et la remorque dans le dortoir, il est 22h nous repartons à pied en quête d’un restaurant. Notre choix se portera sur un restaurant japonais spécialisé dans les brochettes Yakitoris dont nous ressortirons un peu déçues.

De 2012-11-11_Retour_Tokyo

Lasses et fatiguées nous nous consolerons avec une bonne douche et un bon bain japonais à l’auberge de jeunesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *